Le divorce consiste en la rupture définitive des liens de mariage pour plusieurs raisons, la première étant un désaccord auquel les deux époux ne peuvent trouver d’autres solutions que de se séparer. Divorcer n’est pas un acte anodin, en effet, il est considéré comme étant grave et pouvant avoir un impact négatif aussi bien sur le couple que sur leurs enfants, s’ils en ont.

La procédure du divorce est longue et requiert plusieurs démarches, et beaucoup de couples se demandent s’il peuvent se passer d’un avocat lors de ces démarches en vu des honoraires élevés et des coûts de ce dernier.

Quel rôle joue un avocat ?

L’avocat avant toute chose se doit de représenter et conseiller son client par rapport à la procédure à suivre mais il doit aussi être capable de :

  • Plaider en la faveur de son client devant le juge.
  • Rédiger les éléments et demandes de procédure : accords entre les époux, conclusion générale à remettre au juge des affaires familiales…etc.
  • Comprendre réellement ce que désire son client et être capable de l’orienter et le conseiller.

Les différents types de divorce :

La procédure de divorce varie en fonction du type de divorce. Le divorce peut être par accord mutuel entre les deux époux, la procédure ne durera que quelques mois et le couple peut engager un seul avocat qui les représentera tous les deux car ils ont les même intérêts. Le divorce peut aussi être contentieux : pour faute, altération du lien conjugal ou acceptation de la rupture. Le couple est en désaccord et doivent chacun avoir leur propre avocat.

Divorcer sans avocat, c’est possible ?

Le divorce se déroule devant les juges des affaires familiales, la demande de divorce à présenter devant ce dernier doit impérativement être écrite par un avocat. De ce fait, la présence d’un avocat est obligatoire même lors d’un divorce par consentement.

Comment choisir son avocat ?

Il est primordial de faire le bon choix. Avant toute chose, il faut choisir un avocat spécialisé dans les affaires de divorce, il doit être disponible et à votre écoute. Choisir un avocat faisant parti de vos amis ou proches est à proscrire, il ne saura pas vous défendre de manière objective. Côté honoraire, chaque avocat est libre de fixer ses tarifs mais vous pouvez tout de même négocier un prix qui vous convient.

La présence d’un avocat est toujours obligatoire quel que soit le type de divorce. Dans certains cas le couple peut recourir au même avocat. Le plus important est de savoir choisir son représentant.

Quelques précisions concernant le divorce à l’amiable

Dans tous les cas de figure, vous devez être représenté que ce soit devant un juge ou un notaire. Vous êtes donc invité à choisir un avocat Paris puisqu’il est spécialisé dans le droit familial. En effet, lorsque vous souhaitez être accompagné dans une procédure, vous devez toujours sélectionner un homme de loi compétent dans ce domaine. Par exemple, pour un licenciement, c’est un avocat lié au droit du Travail qui pourra vous renseigner.

  • En ce qui concerne le divorce, le juge n’est pas obligatoire contrairement à l’avocat si vous optez pour une procédure à l’amiable.
  • Les deux parties sont alors accompagnées respectivement par leur avocat afin de rédiger une convention.
  • Le juge devient obligatoire lorsqu’un enfant mineur veut être entendu, le notaire n’est donc plus compétent dans cette séparation.

Dans toutes les démarches que vous soyez ou non le plaignant, il est impératif d’être épaulé par un avocat, il est le seul en mesure de répondre à toutes vos demandes pour que vous ne soyez pas lésé. Lors d’un divorce, cela est particulièrement important surtout si vous avez des biens immobiliers, des enfants, des prêts, des économies en commun, voire une société.

Nos articles online :

2 votes ( 5,00 / 5)
Loading...
Show Full Content

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Domiciliation d’entreprise : en quoi ça consiste ?

Close