Plusieurs amateurs de la beauté et de l’esthétique choisissent de s’intéresser aux ongles plus qu’autre chose. Pour certains, le ‘’nail art’’ représente leur passe temps favoris, leur hobbie principal. Mais d’autres encore tiennent à en faire une profession. Si vous en faites partie, vous trouverez ici un bon aperçu sur comment embrasser le domaine de l’embellissement et la décoration des ongles.

En quoi consiste le job d’un prothésiste ongulaire ?

Le prothésiste ongulaire est une personne qui se spécialise dans la pose des faux ongles ainsi que leur décoration. Pour cela, il existe beaucoup de méthodes apprises dans un parcours d’études afin d’acquérir cet art et cette maîtrise. Parce qu’en plus d’être un métier très la mode, c’est aussi un boulot qui demande de la délicatesse, de la précision, de la patience, et surtout, une bonne liste de règles qu’un professionnel devrait s’assurer de respecter.

De plus, en dehors de la maîtrise de ses gestes pour bien assurer son travail, un prothésiste ongulaire doit impérativement avoir une qualité précise : la sociabilité. Poser du vernis ou décorer un ongle peut s’avérer une tâche très étalée dans le temps. Les séances de soins ongulaires sont souvent très longues et si le prothésiste n’a pas la discussion facile pour les alléger et distraire son client, elles peuvent rapidement devenir gênantes et lourdes.

Parmi les techniques couramment appliquées par le prothésiste ongulaire, on note :

  • La manucure française (French manucure).
  • L’extension ongulaire.
  • Les soins d’arrangement des ongles dégradés ou cassés.
  • La pose de différents produits de beauté ongulaires à l’instar du vernis à ongles de tout type.
  • La mise en place de petites décorations ongulaires après les soins et la pose du vernis.

Quels types de formation existe-il pour ceux et celles qui veulent exercer comme prothésiste ongulaire ?

Depuis pas mal d’années, plusieurs instituts de beauté ont vu le jour et la plupart d’entre eux offrent ce genre de formation portant sur la spécialité de prothésiste ongulaire.

Au bout de la formation, les écoles professionnelles peuvent offrir à leurs adhérents soit un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) dans l’esthétique, la parfumerie, et le cosmétique avec bien évidemment un petit plus qu’est la formation spéciale des ongles. Soit elles offrent, dans d’autres cas, un certificat de qualification professionnelle (CQP). Mais dans ce second cas, certaines conditions sont requises pour y avoir droit, notamment : un diplôme du même niveau que le bac pro esthétique ou bien une expérience de minimum 3 mois dans le domaine.

Cependant, de nos jours, avec l’avancée phénoménale des technologies communicatives, diverses formations en ligne ont vu le jour. Plus besoin de vous déplacer, vous n’avez qu’à contacter des écoles de formation sur internet et suivre des cours virtuellement.

Nos articles online :

(Pas encore de vote)
Loading...
Show Full Content

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Poudre densifiante : à quoi ça sert ?

Close