Le far breton, qui vient du latin et signifie gruau ou blé, est une recette traditionnelle tout droit venue de Bretagne. Le far breton est, à l’origine, une purée de blé peu coûteuse, et il évoluera avec le temps et quelques ingrédients en plus. Il est, à la base, un dessert très simple, à base d’œufs, de sucre, de lait et de farine, d’autres ingrédients comme le beurre y seront ajoutés plus tard. Le far breton est très apprécié et très célèbre en France, où il est présenté sous plusieurs formes et variantes.

La recette traditionnelle du far breton :

Pour un bon far breton, selon la vraie recette bretonne, il faut un litre de lait, 250 grammes de farine de blé, 100 grammes de sucre, 100 grammes de beurre salé et quatre œufs. Voici, ensuite, les étapes à suivre afin de préparer un far breton à l’ancienne :

  • Mettre la farine dans un saladier ou bien un récipient à fond creux, y ajouter les quatre œufs.
  • Bien mélanger à l’aide d’une cuillère en bois : cette étape est essentielle pour faire disparaître tous les grumeaux formés par la farine, mais surtout pour incorporer l’air qui va servir à bien faire gonfler le far breton lors de la cuisson.
  • Rajouter le sucre et bien remuer.
  • Rajouter le lait à température ambiante, ainsi que le beurre salé fondu et mélanger encore.
  • Laisser la pâte reposer une trentaine de minutes, pendant ce temps, allumer le four à 180 deg; et le laisser préchauffer.
  • Mettre la pâte dans un plat beurré au beurre salé, laisser au moins 1 centimètre car le gâteau va bien gonfler lors de la cuisson, et le recouvrir de papier cuisson pour éviter qu’il soit doré trop rapidement. Enfourner pendant environ 40 minutes.

Il est à noter qu’il existe des milliers de recettes différentes de far breton. En effet, en Bretagne, chaque famille a sa propre version de la recette du far. Celle que nous avons proposée est l’une d’elles, et a fait ses preuves auprès de connaisseurs.

Les différentes variantes du far breton :

Outre les ingrédients de base que sont le lait, les œufs, la farine, le beurre et le sucre, le far breton est aussi très apprécié avec des poires, des pommes, des raisins secs et spécialement des pruneaux. Il suffit alors de les incorporer à la pâte en dernier, après les avoir laissé mariner quelques minutes dans de l’eau.

Certaines personnes aiment ajouter du rhum, de la vanille, de la fleur d’oranger ou du calvados afin de parfumer le far breton. Il existe également des versions salées du far breton, un peu moins connues, mais tout aussi bonnes.

Nos articles online :

(Pas encore de vote)
Loading...
Show Full Content

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Barquette aluminium : quels sont les avantages et les inconvénients des barquettes en aluminium ?

Close