Utilisé comme un outil stratégique dans le marketing, l’emballage alimentaire sert tout simplement à envelopper l’aliment dans le but de le protéger de toute contamination externe, mais aussi de le transporter en toute sécurité. Néanmoins, il se doit d’avoir un design attrayant pour le consommateur, jouant ainsi un rôle essentiel dans l’image de la marque.

Quelles sont les principales fonctions d’un emballage alimentaire ?

Que ce soit sur le plan technique, ou sur le plan esthétique et commercial, l’emballage alimentaire a divers rôles :

  • Contenir le produit : la matière de la couche interne de l’emballage doit à tout prix être apte au contact alimentaire et ne pas altérer la qualité du produit.
  • Protection du produit : il est impératif que l’emballage entier puisse protéger le produit durant le transport, ainsi que la distribution.
  • Conservation du produit : il doit donc être fait de matériaux adéquats, censés prolonger la durée de vie du produit au maximum.
  • Faciliter l’utilisation et la préparation du produit.
  • Communiquer toutes les informations nutritionnelles liées au produit : composition, quantité, date limite de consommation… etc.
  • Capter l’attention du consommateur : et ce, en mettant en œuvre un design autant captivant et attractif que possible, mais qui devra aussi sortir du lot.

Quels sont les matériaux les plus utilisés ?

Actuellement, l’industrie alimentaire se sert d’une large gamme de choix en termes de matériaux d’emballage, parmi les plus fréquemment utilisés :

  • Le papier et le carton : en plus d’être biodégradables et faciles à recycler, ils présentent un faible coût, ce qui pourrait être un atout et pour le consommateur, et pour les entreprises agroalimentaires.
  • La plastique : non biodégradable contrairement au papier et au carton, mais plus facile à transporter, à manier, et à ouvrir. Il donne aussi la capacité de voir le produit grâce à sa transparence. Il est aussi connu pour sa résistance aux chocs et son faible coût, faisant de lui le principal concurrent du papier.
  • Le verre : connu pour sa capacité à être recyclé à l’infini, mais aussi à être utilisé au four et au micro-ondes, il protège parfaitement les aliments de toute odeur externe, et n’a aucun effet néfaste sur les aliments qu’il contient. Cependant, il reste un matériau cassable, et à coût d’achat élevé.
  • Le métal : flexible, léger, et non cassable. Il se recycle quasiment à l’infini tout en gardant ses vertus. Il est d’ailleurs couramment utilisé pour les canettes et les boites de conserve grâce à son excellente étanchéité à la lumière, au gaz et aux micro-organismes.
  • Le bois : écologiquement parlant, il est considéré comme le meilleur choix puisque c’est une matière première totalement renouvelable, et que sa fabrication demeure non polluante.
(Pas encore de vote)
Loading...
Show Full Content

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Gobelets plastique: à quoi sert un gobelet plastique ?

Close