Deloitte, EY, KPMG, McKinsey, les personnes travaillant pour ces bureaux débarquent en entreprise lorsque tout va mal, et, à la manière de magiciens, repartent quelques mois après en ayant réglé tous les pépins ! Le métier de consultant s’est beaucoup répandu ces dernières années, notamment dans le secteur industriel. Véritables médecins d’entreprises, les firmes font appel à eux quand tout va mal, ou quand un problème dépasse tout le monde en entreprise. Que ce soit pour de la stratégie, du marketing ou de la conception, et que ce soit dans le pharmaceutique comme dans la métallurgie, ces personnes parviennent à définir les vrais problèmes pour dégager la bonne solution. Mais qui sont-ils vraiment ?

Qu’est-ce qu’un cabinet de conseil ?

Pour les définir plus simplement, les sociétés de consulting sont des prestataires de services proposant une assistance aux dirigeants d’entreprises en vue d’améliorer la performance de l’un des aspects de leurs activités. Les dix grandes boîtes mondiales affichaient récemment à elles-seules plus de 170 Milliards de Dollars de chiffre d’affaires annuel, avec une croissance de 4 % chaque année. Autant dire que le secteur est en pleine floraison. As des métiers, les consultants ont dans la globalité fait de hautes études de management et de commerce, et sont alimentés en continu des dernières innovations et évolutions scientifiques et managériales, en vue d’épauler les managers d’entreprise dans le pilotage de leur navire. Le tout est fait dans une logique d’optimisation, c’est-à-dire en trouvant la bonne démarche qui permettra de gagner le plus en investissant le moins. Les projets d’entreprises peuvent parfois coûter des milliards d’euros, et les formalismes mathématiques et théoriques qu’utilisent ces experts permettent de réduire considérablement le risque de voir un projet inutile, ou à non-valeur ajoutée. Cela explique donc l’engouement croissant des entreprises pour ce genre de prestations.

En quoi consiste le travail du consultant ?

Les cabinets se chargent en réalité de mettre des experts-conseils à la disposition des entreprises, formés surtout au management, dont le livrable sera une méthodologie à suivre pour atteindre un objectif désiré. Le consultant en question analysera alors les différents facteurs et aspects liés à la problématique, qui peut alors toucher :

  • La stratégie globale de l’entreprise, en aidant par exemple à définir le cap que suivra la firme sur le long terme;
  • le management de l’entreprise avec ses différentes déclinaisons : ressources humaines, R&D, etc;
  • le côté opérationnel de l’entreprise, notamment les prévisions de ventes, les processus, le marketing et la gestion des projets, etc;
  • le côté applicatif, avec l’assistance au maître d’ouvrage, l’intégration d’un logiciel ou d’un système d’informations, etc;
  • le contrôle de gestion, visant à réduire les coûts fixes et variables pour plus de rentabilité;
  • les contrôles, les certifications, et les audits, notamment les audits financiers.

Alors si vous voyez un consultant, n’oubliez pas le pop-corn, et regardez la magie opérer !

Nos articles online :

(Pas encore de vote)
Loading...
Show Full Content

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Coworking : qu’est-ce que c’est ?

Close