Un phénomène de plus en plus en vue partout en France, la personnalisation des plaques d’immatriculation. Ainsi, de nombreux sites internet et boutiques proposent des autocollants pour plaques d’immatriculation qui ont pour but de changer d’une certaine façon et à son goût la partie à droite de la plaque spécifique au département, où quelques modifications peuvent être apportées à savoir implanter le blason de son club de sport, de son département d’origine, d’une marque de voiture ou même l’utiliser comme moyen de publicité pour son entreprise ou celle d’un proche. Néanmoins, beaucoup d’automobilistes se posent la question quant à ce procédé de personnalisation, est-ce que la loi l’autorise ? La réponse est oui mais à certaines limites.

La personnalisation de la plaque d’immatriculation, à quel prix ?

En plus d’être vraiment simples à utiliser, les stickers d’immatriculation sont à des prix vraiment attractifs. Effectivement, au lieu de se rendre à la préfecture faire sa demande de changement de plaque, attendre pour obtenir une autorisation, acheter sa nouvelle plaque et pour finir, la placer., toute une procédure qui peut être évitée en optant pour un autocollant d’immatriculation qui permet de réaliser des économies considérable, quand un sticker coûte 5 euros, alors que les nouvelles plaques quant à elles font 32 euros, une différence plutôt remarquable.

Où placer son sticker d’immatriculation ?

Un autocollant d’immatriculation représente l’option à saisir lorsqu’il s’agit de joindre l’utile à l’agréable. Toutefois, il est important de prendre en considérations quelques consignes quant à son emplacement à savoir :

  • Respecter la zone dédiée à cette opération,
  • L’autocollant doit obligatoirement afficher le numéro de département,
  • Il ne doit en aucun cas cacher la plaque d’immatriculation.

Dans le cas où ces points ne sont pas respectés, des conséquences peuvent survenir : une amende de 135 euros par exemple est à payer lorsqu’un sticker perturbe la visibilité de la plaque, dans le cas contraire, il n’y a aucune raison de verbaliser. Comme chaque loi, la pose de sticker sur plaque d’immatriculation reste sujette à de nombreuses interprétations cependant, tant que l’autocollant ne déborde pas nul problème n’est posé. Mais pour les fans de clubs de sports, mettre le logo sportif ou autre au lieu du blason départemental pourrait, dans quelques cas, être interprété différemment c’est pourquoi les vendeurs ou les sites mettent en garde l’acheteur avant d’effectuer la transaction. Dans le cas où une ambiguïté subsiste, il est important de faire homologuer sa plaque afin de savoir si celle-ci reste dans les normes, ou tout simplement avant la mise en place de son sticker, faire appel à un professionnel, une façon d’éviter tout rappel à l’ordre par les autorités.

Nos articles online :

1 votes ( 5,00 / 5)
Loading...
Show Full Content

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Pneu Michelin : comment choisir ses pneus ?

Close